Insomnie

L'insomnie en situation extrême de crise

L’insomnie est un mal qui affecte bien des gens! Selon une étude, en situation de crise lors de la pandémie 2019, plus de 50% de la population soit 1 personne sur 2 a souffert d’insomnie. Ces chiffres sont énormes et faramineux et il importe de se pencher sur ce problème social d’une grande ampleur. L’insomnie a définitivement un grand impact sur la qualité de vie des gens qui en souffre.

Insomnie en période de crise

En période de crise, où les gens vivent un stress allant de 8 à 9 ou même 10/10, les gens seront beaucoup plus tendus, impatients, rigides et condescendants. Des personnes tout à fait normales, sans aucun problème psychologique apparent, peuvent subitement commencer à avoir des épisodes d’insomnie. Pratiquement chaque être humain a un trait de personnalité anormal, et ce trait tend à ressortir durant les épisodes dramatiques de forte tension.

Il importe par-dessus tout de maintenir une harmonie et une stabilité intrinsèque lors des périodes tumultueuses. Je sais, ce n’est pas facile de lâcher prise.  Ce type de situation d’insomnie perpétuel et constant avec une intensité insupportable peut aussi bien être vécu durant une séparation amoureuse, une faillite,  une guerre, une pandémie, un désastre naturel, un traumatisme ou toute autre situation à forte charge allo statique.

La qualité du sommeil a un impacte direct sur votre santé et votre qualité de vie.

Dans une situation de normalité, c’est environ le tiers des adultes qui affirment vivre des épisodes insomniaques occasionnels et environ 11% affirment vivre une insomnie fréquente. Le stress est définitivement une des causes les plus fréquentes de l’insomnie.

Nous vivons dans une société stressante, tout va vite, tout est dans l’immédiat. Il faut parfois apprendre à se relaxer et à mettre en place un mode de vie basé sur de meilleures habitudes afin d’avoir une hygiène nocturne saine. Voici nos truc et astuce pour retrouver un sommeil paisible!

Cet article s’applique aussi bien:

  • Aux situations de crise extrême
  • À la normalité

Insomnie: les recommandations

Dans votre environnement

  • Toujours se coucher toujours à la même heure
  • Défi: se lever toujours  la même heure (même si vous avez mal dormis)
  • Dormir dans le noir absolu avec des rideaux ou store opaque
  • Mettre du ruban sur les sources de lumière afin de les masquer
  • Sélectionné la température de la chambre à coucher à maximum à 20 degrés si vous êtes seul dans votre lit ou à 18 si vous êtes deux
  • Dormir dans la noirceur absolue
  • Cesser de ruminer les problèmes avant le coucher
  • Acheter un matelas en mousse visco élastique et oreiller de la même composante
  • Respecté un agenda strict du sommeil
  • Dormir sur un matelas de qualité
  • Éliminer les sources de bruits pendant le sommeil
  • Essayé de rester fixe dans le lit et éviter de bouger inutilement.

Sport

  • Priorisez le sport en journée et évitez d’en faire tard en soirée (max 3 heures avant le coucher)
  • Faites de la méditation
  • Faire du sport et des entraînements tous les jours

Technologie

  • Habitude avec les écrans: ne pas utiliser ordinateur, téléphones cellulaires ou télévision 1 heure avant le coucher
  • Mettre une alarme sur votre ordinateur ou téléphone qui indique que nous sommes 1 heure avant le coucher afin de fermer les écrans
  • Éteindre votre téléphone afin de ne pas se faire réveiller

Alimentation

  • Ne pas boire d’alcool, fumer, boire de thé, de café (ou l’évité)
  • Ne pas manger tard en soirée (max 2 heures avant coucher)
  • Ne pas boire trop d’eau avant le coucher
  • Éviter les repas trop riches le soir, prioriser le midi pour ce type de repas
  • Avoir une alimentation saine et riche en fruits et légumes

Psychologie

  • Faites le tri dans vos relations toxiques
  • Aller dans la nature
  • Évitez le poison émotionnel sur internet
  • Lâchez prise sur les problèmes du quotidien
  • Pratiquer des techniques de respiration
  • Outrepassez les discussions conflictuelles ou préoccupantes en soirée
  • Changez-vous les idées! Ne pas réfléchir à des choses préoccupantes.
  • Trouver la source de votre insomnie selon vous en faisant une introspection intrinsèque
  • Lisez un article sur la gestion du stress
  • Analysez votre personnalité et améliorez-vous grâce au big five
  • Consulté un psychologue ou un médecin spécialiste
  • Ralentir la tension de l’activité mentale
  • Diminuer les facteurs stressants dans son entourage et environnement (amis, travail, relation de couple, mode de vie, etc.)

Astuce

  • Se détendre avant le sommeil
  • Se lever, attendre  et aller se recoucher
  • Éviter de dormir avec quelqu’un qui ronfle ou bouge beaucoup durant la nuit
  • S’exposer au soleil le matin
  • Calmez-vous les nerfs
  • Cesser le besoin impérieux de bouger
  1. B. Cet article est rédigé à titre indicatif seulement et ne doit être en aucun cas considéré comme une recommandation médicale professionnelle. Pour de plus amples détails, consultez votre médecin ou pharmacien attitré à votre dossier médical.

Distribution Revtronik vous souhaite la meilleure nuit de sommeil que vous n’aurez jamais expérimenté auparavant!

Distribution Revtronik, orienté vers l’humain

Distribution Revtronik met à votre disposition plein de sagesse via le blogue riche en contenue intelligent ainsi que des produits uniques. Achetez consciemment avec diligence, réfléchissez à votre empreinte écologique et découvrez nos produits sur la boutique en ligne! Achat en direct sur rendez-vous uniquement ou via enligne.

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

 

logo footer site map

 

Boutique en ligne

 


Perceptions regard psychologie

Les perceptions psychologiques

Voici un article de psychologie qui explique les perceptions chez l’humain.

Les perceptions humaines en psychologie

La Métacognition

Il s’agit du processus de perception de penser sur notre processus de penser. On peut dire que la métacognition est donc un ensemble de cognitions sur nos cognitions. La métacognition survient quand l’environnement s’impose au sujet comme problème à résoudre.

La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, penser sur ses propres pensées. La métacognition est la connaissance d’un individu de ses propres processus cognitifs et de ses capacités à contrôler ces processus en les organisant, les adaptant et en les modifiant en fonction de l’apprentissage désiré.

La métacognition se réfère à la capacité de réflexion sur la demande et la tache à effectué indépendamment sélectionner afin d’employer la stratégie voulue: lecture, l’écriture, les mathématiques ou l’apprentissage approprié. Elle est importante pour l’apprentissage des individus, car elle implique l’autorégulation, la réflexion sur les stratégies, les forces de performance d’un individu et ses faiblesses.

Erreur de Perception

    • Les impressions
    • Les activités perceptives
    • Les attributions
    • Les stéréotypes

Une erreur d’attribution, c’est le fait d’attribuer la cause de comportement à un facteur X. L’attribution nous amène à 3 erreurs d’attribution:

Le processus d’attribution

Le comportement de quelqu’un peut être attribué soit à des facteurs internes, soit à des facteurs externes. Les facteurs internes sont du ressort de l’individu. Les facteurs externes ne peuvent être maîtrisés par l’individu.

Erreur fondamentale d’attribution

Inférence faite par une personne qui a pour fonction l’explication des données observable, des événements ou comportements. Il s’agit du fait d’attribuer la cause de comportement à des caractéristiques internes de la personne.

Les préjugés

Les stéréotypes donnent lieu à la formation de préjugés. Un préjugé peut être positif ou négatif. Il implique un jugement avant l’interaction, d’où le préfixe “pré”, et un ensemble de généralisations faites à partir d’information fausse ou incomplète. Implique un jugement avant l’interaction. PRÉ jugé. Tendance à agir et réagir en fonction de ses croyances propres et intrinsèques.

Biais égocentrique

Erreur d’attribution difficile à corriger, l’individu agit de manière à protéger ses valeurs personnelles. Attribuez ses réussites à des facteurs personnels, et ses échecs ont des facteurs externes. À titre d’exemple: si je réussis, c’est grâces à moi, si je perds, c’est la faute des autres…

Prophétie autoréalisatrice

Croyance d’abord erronée à propos d’une situation à venir qui provoque des comportements qui font en sorte que la croyance devient réelle.  La prédiction faite par un individu a sur un individu B fini par se réaliser par conviction, l’illusion devient réalité. Une prophétie autoréalisatrice est la perception d’une prophétie qui modifie des comportements de telle sorte qu’ils font advenir ce que la prophétie annonce.

Ce qui n’était qu’une possibilité parmi d’autres devient réalité, par l’autorité de l’oracle qui énonce la prophétie ou par la focalisation des esprits sur cette possibilité. L’inverse, la prophétie autodestructrice ou paradoxe du prophète ou encore paradoxe du prévisionniste, est une perception de prédiction qui, au contraire, détruit les possibilités de réalisation de la prédiction.

Dans les deux cas, le fait d’énoncer la prédiction et de trouver des gens pour y croire modifie les anticipations et donc les comportements.

Les stéréotypes

Croyances généralisées au sein d’un groupe, attribution de caractéristique (inclue préjugés et effet pygmalion) qui structure la pensée en fonction de la perception de soi et autrui. Les gestionnaires risquent de ne pas évaluer avec justesse les caractéristiques, besoins, préférences et capacités propres à chaque individu d’un groupe donné.

L’illusion

Activité perceptive: produite par des activités perceptives au moment de la configuration des données sensorielle.

L’effet de halo

L’effet de Halo a pour principe de surestimer ses capacités et celle de l’autre, c’est une distorsion de la perception. L’effet de halo apparaît lorsqu’un individue se fait une impression générale d’une personne ou d’une situation en se basant sur une seule de ses caractéristiques. En généralisant, certaines personnes omettent de prendre en considération l’ensemble des caractéristiques individuelles d’une personne. Exemple: une avocate qui est automatiquement bien vue en fonction du prestige associé a son métier.

L’effet Pygmalion

Processus qui s’observe sur la performance des personnes dans une situation d’apprentissage ou de production. Se faire une image des capacités des personnes que l’on dirige, porter un jugement sur ses capacités.

L’effet Pygmalion est une prophétie autoréalisatrice qui provoque une amélioration des performances d’un sujet, en fonction du degré de croyance en sa réussite personnelle venant d’une autorité supérieure ou de son environnement direct. Le simple fait de croire en la réussite de quelqu’un améliore ainsi ses probabilités de succès!

Perception cerveau

La perception sélective

La tendance de privilégier une lecture de la réalité qui correspond à nos propres besoins, attentes, valeurs et attitudes. Elle nous amène à ne voir que certains aspects d’une situation, certaines caractéristiques d’une personne. « La tendance à interpréter de manière sélective ce que l’on observe selon nos intérêts, notre situation sociale, notre expérience et nos attitudes ».

La projection

Le fait d’attribuer à autrui les caractéristiques propres a soi-même (besoins, attentes). Exemple: puisque MOI  je veux avoir des enfants, il est inconcevable que tu ne veuilles pas en avoir!

L’effet de contraste

Renforcement par des oppositions entre les personnes, des choses ou des situations présentes. Faire ressortir les différences, oppositions, contraire qui entraînent distorsion et erreur de jugement. Situation ou les caractéristiques d’un individu tranchent avec celles d’autres individus rencontres quelque peu avant et évaluent nettement plus favorablement ou défavorablement.

Les schémas

Semblable à un plan d’action intériorisé et coordonné. Découvrir et donner un sens aux données sensorielles pour favoriser l’adaptation de la personne à son milieu. Diriger l’attention et les comportements afin de trouver des moyens pour arriver à ses fins.

Les schémas sont des représentations mentales abstraites qui résument de façon structurée des événements, des objets, des situations ou des expériences semblables. Les schémas sont stockés dans la mémoire à long terme et permettent d’analyser, de sélectionner, de structure et d’interpréter des informations nouvelles. Ils servent donc en quelque sorte de modèle pour traiter l’information et diriger les comportements.

Schémas droits personnels/dominance

Ceci correspond au besoin de faire, ou d’obtenir, exactement ce que l’on veut sans considérer ce qu’il en coûte aux autres; ou à une tendance excessive à affirmer sa force, son point de vue et à contrôler les autres à son propre avantage sans considérer leur désir d’autonomie. Le sujet est caractérisé par des exigences excessives et un manque général d’empathie.

Schémas d’échec

Croyance que l’on a échouée, que l’on échouera, que l’on est incapable de réussir aussi bien que les autres (études, carrière, sports, etc.). Souvent, la personne se juge stupide, inepte, sans talent, ignorante, inférieure aux autres, etc.

Schémas sociaux

La construction relative aux personnes et à leurs relations. La catégorie des schémas de personnes inclut les prototypes et les traits qu’on peut attribuer à un ensemble de personnes, comme la confiance ou la méfiance, l’extraversion ou l’introversion. Cette classe de schémas comprend aussi les impressions qu’on a d’un individu en particulier, les attributs qu’on lui donne, les capacités et les dispositions qu’on lui prête.

La catégorie des schémas de rôles

Concerne les comportements auxquels on s’attend des personnes, compte tenu de leur statut et du milieu.

La catégorie des schémas d’événements

Comprends les idées qu’on se fait de certaines situations et du genre de scénario qui devrait s’y produire.

La catégorie des schémas de soi

Cette catégorie se nomme généralement, le concept de soi, comprend l’ensemble des idées que nous avons sur nous-mêmes, ce qui nous confère notre identité, et en fonction duquel nous agissons.

Distribution Revtronik, une entreprise humaine

Distribution Revtronik met à votre disposition plein de connaissance psychologique via le blogue riche en contenue ainsi que des produits uniques via la boutique en ligne. Achetez consciemment avec diligence, réfléchissez à votre empreinte écologique et découvrez nos produits sensationnels! Achat en direct sur rendez-vous uniquement ou via enligne.

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

 

logo footer site map

 

Boutique en ligne


Besoins psychologie

La hiérarchie des besoins selon Maslow

Maslow propose une théorie de la motivation décrivant une hiérarchie de besoins les uns étant à la base des autres. Il y a pourtant beaucoup de fluidité entre les niveaux de besoins et leur importance varie d’une personne à l’autre. La hiérarchie qu’il propose détermine des besoins potentiels chez tous les humains, amis ils ne sont pas toujours activés. Selon la théorie de Maslow, les besoins de base, les besoins supérieurs et les métabesoins font partie du même continuum dans le domaine de la conscience.

Les niveaux inférieurs sont toujours présents dans les niveaux supérieurs et les « germes » des niveaux supérieurs sont contenus dans les niveaux inférieurs. Les besoins sont organisés de façon hiérarchique, la satisfaction des besoins inférieurs donnant lieu à la prise de conscience des besoins supérieurs. Les besoins de base, les besoins supérieurs et les métabesoins ont en commun une caractéristique fondamentale :

D’Après Maslow, on reconnaît chez l’humain deux tendances principales niveau recherche:

Le point commun des besoins

  1. Sécurité
  2. Croissance

Ces deux tendances sont toujours présentes dans la conduite humaine, même si la 1ere est inférieure à la seconde.

DONC : La sécurité sert de base à la croissance

Les besoins de base

Les besoins physiologiques sont associés à la tendance vers la sécurité

  • Faim
  • Soif
  • Oxygène
  • Thermorégulation
  • Sommeil
  • Exercice
  • Stimulation

Les besoins de sécurité sont associés au développement de la confiance en soi

  • Besoins d’attention
  • Protection
  • Stabilité
  • Constance
  • Consistance
  • Cohérence
  • Prévisibilité
  • Structure
  • D’ordre et justice

Le besoin de connaissance est associé aux besoins de sécurité, car le fait de connaître réduit l’incertitude et augmente la sécurité. Les besoins d’amour concernent le développement de liens d’attachement et d’échanges d’affection.

  • Amitiés
  • Appartenance
  • Affiliation
  • Soutien
  • Solidarité
  • Loyauté

La satisfaction du besoin d’amour est ressentie comme un état de bonheur et de quiétude.

Les besoins supérieurs

Les besoins d’estime concernent le développement de la valeur personnelle. L’estime peut venir des autres, mais peut aussi être le résultat de ses propres efforts.

Le besoin d’estime d’autrui comprend :

  • Statut
  • Prestige
  • Réputation
  • Pouvoir
  • Dominance
  • Reconnaissance

La satisfaction de ces besoins procure des sentiments de confiance, de valeur et d’utilité.

Les métabesoins

Les besoins d’actualisation et de transcendance impliquent le développement de la métaconscience. Les besoins d’actualisation concernent le développement de son potentiel et la réalisation de l’idéal de soi. L’actualisation de soi est un peu comme le processus de développement d’un germe qui ne peut donner autre chose que ce qui est inscrit dans ses gènes.

  • C’est un processus sans fin
  • Il s’agit d’un travail qui demande du courage de se voir comme on est
  • Implique une prise de conscience de soi
  • Cela implique une reconnaissance de ses forces et de ses faiblesses, capacités et limites

Les besoins de transcendance concernent le dépassement de soi et de ses intérêts personnels. Ils incluent :

  • Bienveillance
  • Générosité
  • Tolérance
  • Beauté
  • Sens
  • Service

Les besoins dans notre société actuelle sont principalement comblés sur une base de consumérisme. Comme vous avez découvert dans cet article, les besoins ne sont pas que matériels.

Distribution Revtronik, une entreprise humaine

Distribution Revtronik met à votre disposition plein de connaissance psychologique via le blogue riche en contenue ainsi que des produits uniques via la boutique en ligne. Achetez consciemment avec diligence, réfléchissez à votre empreinte écologique et découvrez nos produits sensationnels! Achat en direct sur rendez-vous uniquement ou via en ligne.

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

 

logo footer site map

 

Boutique en ligne

 


Le big five 5 ocean

Le modèle Big five

Origine du Big Five

Le big five représente un modèle descriptif de la personnalité en cinq traits centraux, basiquement proposé par Lewis Goldberg puis développé par Costa et McCrae. Le big five (5) est aussi appelé modèle OCÉAN en français afin de regrouper les principales lettres des attributs qu’elle compose:

O: Ouverture VS Dogmatisme

C: Conscience VS Négligence

E: Extraversion VS Introvertion

A: Agréabilité VS Désagréabilité

N: Névrosisme VS Stabilité émotionnelle

Cette méthode est enseignée dans les plus prestigieuses universités en psychologie et en comportement et relations humaines, telles HEC Montréal. Ce guide permet de comprendre les types de personnalité des gens qui compose votre entourage. Il s’agit d’un outil puissant permettant de faire une interprétation des différents types de comportements.

Le modèle big five ou OCEAN

Ouverture à l’expérience  /

Dogmatisme

Imagination, ouverture d’esprit et métaconscience L’Ouverture se rapporte à l’imagination, à l’ouverture d’esprit et à la métaconscience. Ces personnes ont plusieurs champs d’intérêt, recherchent les expériences nouvelles, préfèrent le changement à la routine. L’ouverture représente un individu prêt à vivre de nouvelles expériences.
Le contraire: le dogmatisme. Peu ouverts à l’expérience, attirés par les activités concrètes et pratiques. Champs d’intérêt plus concentrés/restreints. Préfèrent la stabilité et peuvent parfois sembler rigides. Ce mode de pensée est axé sur le conservatisme: un seul mode de pensée, le mieux, prévaut et je suis fermé à tous les autres.
Consciencieux  /  négligent Contrôle des impulsions, maîtrise de soi, autorégulation et accomplissement La Conscience se rapport au contrôle des impulsions, à la maîtrise de soir, à l’autorégulation et à l’accomplissement. Accorde une grande importance à la réussite, valorise la ponctualité, les efforts, la discipline. Peut être perçue comme acharnée au travail, méticuleux, perfectionniste, rigide.Peu prédisposer quelqu’un à la dépendance au travail.
Le contraire: la négligence. Individu qui supporte difficilement les contraintes. Tendance à remettre à plus tard les tâches les plus exigeantes. Difficultés à respecter leurs engagements et son peu fiables. Personnalité distraite et désordonnée, manque d’organisation et de structure. Cependant, ces gens sont plus spontanés et enjoués.
Extraversion  /  Introversion Rapports sociaux, vitalité et émotions positives L’Extraversion se rapporte aux rapports sociaux, à la vitalité et aux émotions positives: l’affectivité positive, les conduites d’approche (plaisir), la recherche de compagnie et d’activités sociales. Recherche activement des situations qui procurent un haut niveau de simulation et plaisir. Recherche de la compagnie et des activités sociales. Un individu ayant une facilité à s’exprimer. Les extravertis tirent leurs énergies de l’extérieur.
Le contraire: l’introversion. Personne qui recherche davantage le calme et les activités solitaires ou en petit groupe. Gens souvent discrets qui répondent aux questions, mais ne sont pas les plus actifs dans une conversation.  Individu renfermé, réservé et gêné. Les introvertis tirent leurs énergies du monde intérieur.
Agréabilité  /  Désagréabilité Tendances interpersonnelles, style d’attachement et affiliation L’Agréabilité se rapporte aux tendances interpersonnelles, au style d’attachement et à l’affiliation. Conscience de soi et des autres et conscience morale. Sensibles aux besoins et aux préoccupations des autres. Personnalité tolérante, douce, gentille, colorée et altruiste. Pour ces gens, il est important de bien s’entendre avec les autres et de prioriser la bonne relation.
Le contraire: la désagréabilité. Peu sympathiques et insensibles. Personne régulièrement agressive, impatiente et/ou impulsive. Approche compétitive, aiment avoir le dernier mot. Les personnalités au score faible en agréabilité sont querelleuses et conflictuelles. Par contre, ces gens sont mieux placés pour prendre des décisions difficiles.
Stabilité émotionnelle  /  Névrosisme Adaptation et émotions négatives Le Névrosisme se rapporte à l’adoption et aux émotions négatives (à en prendre conscience, et à la façon de les gérer); l’affectivité négative, la gestion des émotions négatives (anxiété, colère), l’évitement de la souffrance, l’attention aux problèmes et la rumination de pensées négatives. Personnalité anxieuse, complexée, dépressive, vulnérable au stress et à la dépression. Individu agité.
Le contraire: la stabilité émotionnelle: personne qui sait garder leur sang-froid dans des situations stressantes. Personne calme, sereine, optimiste et positive. Les personnes ayant la stabilité émotionnelle remontent plus facilement les alinéas de la vie et les situations difficiles. Par contre,  ces gens peuvent être aussi parfois insouciants du danger.

Le Big Five peut être utile en entreprise, mais aussi dans la vie courante afin d’analyser les gens.

Distribution Revtronik, une entreprise humaine

Distribution Revtronik met à votre disposition plein de connaissance psychologique vitale le blogue riche en contenue ainsi que des produits uniques via la boutique en ligne. Achetez consciemment avec diligence, réfléchissez à votre empreinte écologique et découvrez nos produits sensationnels! Achat en direct sur rendez-vous uniquement ou via enligne.

Distribution Revtronik, la révolution du commerce électronique.

 

logo footer site map

 

Boutique en ligne